Emily Nudd-Mitchell - Rue de la verdure

il était une fois..

dimanche 28 février

Afrique, droit à l'enfance. Et si on en parlait ?

Aguilas, la plage. Ici naufragent des "pateras", ces embarcations sommaires chargées d'hommes et de femmes en quête d'un avenir meilleur.

aguilas_plage_couleur

Je parcours la Murcie pour présenter notre nouveau livre "Afrique, droit à l'enfance" (de Jessica Nliba et Didier Reuss, éditions le Sablier). Avec les jeunes des Ecoles bilingues, on discute en français autour des conditions de vie en Afrique aujourd'hui, de l'immigration, et des "pateras" auxquelles ils se sont désormais habitués. 

Je raconte le quotidien des familles dans les pays pauvres, j'ai vécu avec elles. Sans stigmatiser, sans jamais généraliser. Je  montre d'ailleurs aussi les bons côtés, l'accueil chaleureux et les thés ente amis.

Emily_Nudd_Mitchell_atelier_Cartagene_1

Et puis je rapporte mes discussions avec des émigrés dans nos grandes villes européennes. Ce n'est pas tellement rose. A choisir, est-ce mieux de vivre loin des siens ? Rude décision... Et la rumeur de la crise commence à passer au-delà des frontières d'Europe.

Emily_Nudd_Mitchell_atelier_Cartagene_3

Un peu plus tard, au bord de la plage, je serai d'ailleurs entourée d'émigrés. Des retraités qui ont quitté le nord de l'Europe pour s'installer au soleil : ils sont tous grands et blonds. À côté, un vieil homme boit son café, tandis que deux vieilles dames se racontent les potins du quartier, les seuls espagnols ici. La serveuse est argentine, la cuisinière marocaine. À gauche, un groupe d'ouvriers maghrébins discute en arabe, les traits tirés mais riant beaucoup. Un peu plus loin, une autre française appelle chez elle pour dire qu'elle rentre dans cinq minutes. Elle travaille ici apparemment. Un africain passe me vendre des mouchoirs. Il m'observe dessiner, on discute un peu, puis il s'en va. Puis un autre. Et un autre...

aguilas_people

 

Posté par nougaque à 08:48 - évenement - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Un petit coucou en passant

    Salut Emily, on a toujours du plaisir à suivre tes nouvelles sur ton blog, et ces quelques lignes sont aussi là pour montrer que nos textes sur les enfances africaines peuvent se transposer ailleurs, à commencer par chez nous en Europe.

    Ton dessin en faut de la page nous plait beaucoup!

    Voilou, on voulait surtout te faire un petit coucou, d'autant plus que cela faisait longtemps qu'on n'avait pas échangé de messages.

    Une grosse bise de la part de nous deux.

    Did et Jex

    Posté par Didier Jessica, lundi 08 mars à 20:35
  • Génial d'avoir un p'tit mot des auteurs en direct, merci !!! Bises à vous aussi.

    Posté par Emily, mercredi 10 mars à 08:54

Poster un commentaire