Emily Nudd-Mitchell - Rue de la verdure

il était une fois..

lundi 01 février

Easyjet, not so easy...

14 heures de retard : record battu !

Hier-soir, le vol a été annulé pour manque de personnel, la honte ! En même temps, si c'est le pilote qui ne s'est pas présenté...

avion_annule

Ce matin, ils avaient reprogrammé le vol, mais pas l'autorisation de décoller. On fait des tours de bus autour des pistes d'atterrissage. Même les mecs de l'aéroport sont catastrophés. Finalement, on monte à bord. Tout le monde applaudit.

Sauf qu'ils ont oublié de ravitailler l'avion. Apparemment, on ne peut pas partir sans le café et les petits-fours... qui ne nous seront pas offerts, dommage après cette longue nuit ! Enfin on ferme les portes pour se préparer à décoller... Ahhhhh ! Le traiteur est resté à bord ! On rouvre les portes... Même pas peur !

Enfin on dépasse les nuages, on profite des dernières étoiles. Et soudain le voilà : quel lever de soleil ! Alors rien que pour ça, les 14 heures de retard valaient le coup.

 

Posté par nougaque à 21:02 - so this is my life - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire